30/01/2016

brève: Syrie...

12 Ce sont ces fameux Syriens “libres” et “démocrates”, armés ou non, soutenus, instigués, par Hollande, Fabius, Cameron, Obama, Merkel, qui, comme en UKRAINE, ont incendié leur propre pays.  À noter que ce genre de conflit démarre toujours au bord des frontière d’ un pays, et ensuite les armes pénètrent, le conflit s’ étend et les ricano-otano-occidentaux européistes soufflent sur les flammes, au prix de la mort de centaines de milliers de civiles. Même si Assad n’ est pas un ange, son pays vivait en Paix, accueillant des centaines de milliers de réfugiés et soutenait le peuple palestinien. C’ est surtout à cause de cela que Assad est un meuble gênant pour l’ Occident pro-sioniste, ... N’ importe quel chef d’ État résistera à une attaque armée de son pays venant de l’ extérieure et protègera évidemment ses frontières quel que soit le régime en place. Seuls les dirigeants des pays socialistes se sont laissé prendre par les prétendues révolutions pacifiques et fleuries exportées par l’ Occident capitaliste, ... Ils n’ ont pas résisté et se sont laissé déboulonner, ..., après avoir subi les pressions occidentales pendant des dizaines années de provocations, de blocus, d’ infiltrations, de propagande médiatiques... Hollande, Fabius, Valls, et compagnie n’ hésitent même plus à soutenir des pouvoirs les plus féodaux, agressifs, sionistes, voire fascistes, pour vendre leurs Rafale, conquérir de nouveaux marchés, remettre les pieds en Afrique et au Moyen-Orient, et même plus loin ... Les puissances guerrières d’ Europe occidentale n’ ont jamais vécu sans guerres, sans conflits, sans conquêtes. Le capitalisme, c’ est la guerre,... !
 
migrants terroristesdébarquent paris
Les migrants terroristes débarquent à Paris par la Seine, ... ! Juste avant le naufrage, ...
RoRo
 
 
 
 
 
Sent: Saturday, January 30, 2016 1:02 PM
To: destinataires inconnus:
Subject: brève: Syrie...
 
Syrie: L'opposition politique et l'opposition armée acceptent finalement de participer aux négociations à Genève...

Je relève -selon les infos- qu'ils réclament la libération des prisonniers. Mais sans préciser: prisonniers politiques ou terroristes...

Dans le camp des opposants armés, les extrémistes dits "radicaux" sont ultra majoritaires.
Des représentants d'Al Nosra affilié à Al Qaida participeront-ils à ces négociations d'autant plus qu'ils sont ultra majoritaires dans le camp des opposants.

Le chaos ou la raison: Le chaos en Irak, en Libye. Pas d'autre mot, si ce n'est le démantèlement, la destruction de ces deux États, aux conséquences désastreuses pour les populations...

Syrie: "les djihadistes du Front Al-Nosra, affilié à Al-Qaida, et salafistes du groupe Ahrar Al-Cham (« les hommes libres du Levant ») – les deux plus puissants groupes insurgés du nord-ouest syrien – se sont affrontés dans la région de Salaquin, dans le nord du pays après l’occupation par les premiers d’une position des seconds" Le Monde 29/01/16

Ces terroristes (il faut appeler un chat, un chat) livrent les prisonniers syriens (militaires) aux bourreaux de Daesh... Sont-ce eux qui exigent la libérations de prisonniers...

Un mot sur l'Armée Syrienne Libre: "
L'Armée syrienne libre (arabe : الجيش السوري الحر, al-jayš as-suri al-ħurr) était la principale force armée opposée au régime de Bachar el-Assad et à l’armée régulière au début de la guerre civile syrienne5, avant d'être surpassée par les factions djihadistes et salafistes6,7. Constituée d'anciens officiers de l'armée syrienne, elle se caractérise, pour l'essentiel, par son nationalisme arabe et son objectif démocratique, au contraire des brigades salafistes et djihadistes" wikipédia

Est-on en droit de considérer que l'exode massif de la population de ces régions est la conséquence de l'intervention armée occidentale..?

jmb




19:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

27/01/2016

L'axe secret USA-Arabie Saoudite

Quid de la FRANCE Hollando-Fabiuso-Vallsiste ???
 
Sent: Tuesday, January 26, 2016 8:41 PM
 
Subject: L'axe secret USA-Arabie Saoudite
 

L’art de la guerre

 

L’axe secret USA-Arabie Saoudite

 

Manlio Dinucci

 

Nom de code « Timber Sycamore » : ainsi s’appelle l’opération d’armement et entraînement des « rebelles » en Syrie, « autorisée secrètement par le président Obama en 2013 ». C’est ce que documente une enquête publiée dimanche par le New York Times.

   Quand elle a été chargée par le président d’effectuer cette opération couverte, « la Cia savait déjà qu’elle avait un partenaire disposé à la financer : l’Arabie Saoudite ». Avec le Qatar, « elle a fourni des armes et divers milliards de dollars, tandis que la Cia a dirigé l’entraînement des rebelles ». La fourniture d’armes aux « rebelles » y compris des « groupes radicaux comme Al Qaeda », avait commencé l’été 2012 quand, à travers un réseau disposé par la Cia, des agents secrets saoudiens avaient acheté en Croatie en Europe orientale des milliers de fusils d’assaut Ak-47 avec des millions de projectiles et que des Qataris avaient infiltré en Syrie, à travers la Turquie, des missiles portables chinois Fn-6 achetés sur le marché international. Comme la fourniture d’armes arrivait en roue libre, à la fin de 2012 le directeur de la Cia David Petraeus convoquait les alliés en Jordanie, en leur imposant un contrôle plus étroit de la part de l’Agence sur l’ensemble de l’opération. Quelques mois plus tard, au printemps 2013, Obama autorisait la Cia à entraîner les « rebelles » dans une base en Jordanie, et dans une autre au Qatar, et à leur fournir des armes dont des missiles antichars Tow. Toujours avec les milliards du « plus grand contributeur », l’Arabie Saoudite. Pas nouvelle dans ce genre d’opérations.

  Dans les années 70 et 80, celle-ci aida la Cia dans une série d’opérations secrètes. En Afrique, notamment en Angola où, avec les financements saoudiens, la Cia soutenait les rebelles contre le gouvernement allié de l’URSS. En Afghanistan, où « pour armer les moujahiddines contre les Soviétiques, les Etats-Unis lancèrent une opération d’un coût annuel de plusieurs centaines de millions de dollars, que les Saoudiens payèrent dollar par dollar par un compte de la Cia dans une banque suisse ». Au Nicaragua, quand l’administration Reagan lança le plan secret pour aider les contras, les Saoudiens financèrent l’opération de la Cia avec 32 millions de dollars par l’intermédiaire d’une banque des Iles Caïman. Par ces opérations et quelques autres, secrètes, jusqu’à celle actuelle en Syrie, s’est cimentée « la longue relation entre les services secrets des Etats-Unis et de l’Arabie Saoudite ». Malgré le « rapprochement diplomatique » de Washington avec l’Iran, non apprécié à Riad, « l’alliance persiste, maintenue à flot sur une mer d’argent saoudien et sur la reconnaissance de leur intérêt mutuel ». Cela explique pourquoi « les Etats-Unis sont réticents à critiquer l’Arabie Saoudite sur la violation des droits humains, le traitement des femmes et le soutien à l’aile extrémiste de l’Islam, le wahhabisme, qui inspire de nombreux groupes terroristes », et pourquoi « Obama n’a pas condamné l’Arabie Saoudite pour la décapitation de Cheikh Nimr al-Nimr, le dissident religieux chiite qui avait défié la famille royale ».
  S’y ajoute le fait, dont le New York Times ne parle pas, que le secrétaire d’Etat John Kerry, en visite à Riad le 23 janvier 2016, a réaffirmé que « au Yémen où l’insurrection Houthi menace l’Arabie saoudite, les USA sont aux côtés de leurs amis saoudiens ». Les amis qui depuis presque un an massacrent les civils au Yémen, en bombardant même les hôpitaux, aidés par les USA qui leur fournissent du renseignement (c’est-à-dire en indiquant les objectifs à toucher), des armes (dont des bombes à fragmentation) et un soutien logistique (dont l’approvisionnement en vol des chasseurs bombardiers saoudiens). Ces mêmes amis que le premier ministre Renzi a officiellement rencontré en novembre dernier à Riad, en leur garantissant le soutien et les bombes de l’Italie dans la « lutte commune contre le terrorisme ».

 

Edition de mardi 26 janvier 2016 de il manifesto

http://ilmanifesto.info 

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

 

 

 

21:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |