25/05/2015

Une nouvelle saloperie pour faire les guerres, et massacrer les peuples, ...

Une nouvelle saloperie européenne pour faire les guerres, et massacrer les peuples, ...
 
En écoutant la télévision ce lundi-soir, 25 mai 2015, j’ apprends que la France, l’ Italie et l’ Allemagne vont investir 1 milliard d’ euros dans la mise à l’ étude et la fabrication, d’ un euro-drone.
 
C’ est quoi ? Mais tout simplement la mise au point du futur bombardier, sans pilote de l’ avenir, … Avec ce machin, les puissances impérialistes pourront faire la guerre pirate, la guerre-gangster, contre n’ importe quel pays dérangeant, à n’ importe quel endroit de la planète, rien qu’ en appuyant sur des boutons, … D’ autres pays de l’ Euro-tyrannie capitaliste et impérialiste peuvent apporter leur contribution en s’ associant évidemment au projet, … Bref, une nouvelle saloperie pour faire la guerre en massacrant les peuples, des dizaines de millions d’ innocents, entre les mains des tueurs qui dirigent la planète, au service des marchands de canons et qui misent sur “l’ avenir”, le “progrès”, …
 

23:10 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

15/05/2015

LML 12 mai: Supplément: 70e anniversaire de la victoire sur le fascisme en Europe

 
Sent: Tuesday, May 12, 2015 11:42 PM
 
Subject: LML 12 mai: Supplément: 70e anniversaire de la victoire sur le fascisme en Europe
 
Le Marxiste-Léniniste

Numéro 23 - 12 mai 2015

Supplément
70e anniversaire de la victoire
sur le fascisme en Europe



Le complot anglo-américain contre la paix

Opération Sunrise
- Dougal MacDonald -

Acte de reddition signé à Reims
- Yuriy Rubtsov -

L'incident de Berne ou la fin de la coalition anti-Hitler
- Yuriy Rubtsov -


Rétablissons les faits
Un concours d'absurdité autour du Jour de la Victoire
- Yuriy Rubtsov -

La réécriture de l'histoire sur la question du Jour de la victoire en Europe
- Workers' Weekly -

La communauté internationale doit préserver les acquis
de la victoire contre le fascisme

- Zhu Junqing -

Discours de Samantha Power sur le siège de Leningrad:
le comble du cynisme

- Maria Zakharova -

Ce qui n'a pas été dit
- Éditorial de Radio Havana Cuba du 5 mai 2005 à l'occasion
du 60e anniversaire de la libération de l'Europe -


Récits de la libération de l'Europe du nazi-fascisme
La Russie publie un ouvrage en douze volumes
sur la Grande Guerre patriotique

Le coût économique de la victoire soviétique dans
la Grande Guerre patriotique

- Valentin Katasonov -

Les réparations pour la Deuxième Guerre mondiale:
l'offre généreuse de Staline

- Valentin Katasonov -

Allemagne: la mémoire nationale et la Deuxième Guerre mondiale
- Natalia Meden -

Dresde et Poznan: deux façons de faire la guerre
- Yuriy Rubtsov -

 

22:06 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

11/05/2015

Magnifique : Une centaine de généraux allemands appellent l’Otan à cesser ses actions antirusses... !

Magnifique : Une centaine de généraux allemands appellent l’Otan à cesser ses actions antirusses... !

BREIZATAO – ETREBROADEL (09/05/2015) Près d’une centaine de généraux et d’officiers supérieurs ont signé une lettre ouverte intitulée « Soldats pour la paix », dans laquelle ils condamnent la politique des USA vis-à-vis de la Russie.

Selon les militaires, le remaniement du monde sous l’égide des USA et de leurs vassaux a conduit à de nombreuses guerres. Pourtant, l’histoire montre qu’il est préférable d’être ami avec les Russes plutôt que l’inverse. Cette lettre sera envoyée au Bundestag et aux ambassades des pays de l’OTAN.

Ces anciens militaires appellent les pays de l’OTAN à stopper l’hystérie militaire et la russophobie. La lettre « Soldats pour la paix » a été publiée sur le site du quotidien allemand Junge Welt.

« Nous savons bien ce qu’est la guerre, et nous prônons la paix », indique le message signé par les ex-ministres de la Défense de l’ex-RDA Heinz Kessler et Theodor Hoffmann, trois généraux de corps d’armée, 19 généraux de division, 61 généraux de brigade, dont le cosmonaute Sigmund Jähn, plusieurs amiraux, ainsi que des colonels et des capitaines.

« Le remaniement du monde sous l’égide des USA et de leurs alliés a conduit aux guerres en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, au Yémen, au Soudan, en Libye et en Somalie », souligne la lettre.

Les militaires allemands indiquent que la stratégie américaine vise à éliminer la Russie en tant que concurrent et à affaiblir l’Union européenne. Et la tentative de faire de l’Ukraine un membre de l’UE et de l’OTAN, selon eux, est une aspiration à créer un « cordon sanitaire » de la région balte jusqu’à la mer Noire pour isoler la Russie du reste de l’Europe, ce qui rend impossible l’union entre la Russie et l’Allemagne.

Les signataires de cette lettre remarquent également une campagne sans précédent des médias, une atmosphère d’hystérie militaire et de russophobie. D’après eux, cette tendance va à l’encontre du rôle diplomatique que pourrait jouer l’Allemagne au regard de sa situation géopolitique, de son expérience historique et des intérêts objectifs du peuple.

« Nous n’avons pas besoin d’une campagne militaire contre la Russie, mais d’une entente mutuelle et d’une coexistence pacifique. Nous n’avons pas besoin d’une dépendance militaire des USA, mais de notre propre responsabilité pour la paix », écrivent les militaires.

« En tant que militaires, nous savons bien que la guerre ne doit pas être un outil de la politique. En s’appuyant sur notre expérience, nous pouvons évaluer les conséquences pour toute l’Europe », a déclaré dans une conférence de presse l’ex-ministre de la Défense de la RDA l’amiral Theodor Hoffmann. Selon ce dernier, plusieurs signataires de cette lettre ont été témoins de la Seconde Guerre mondiale. Il a souligné également que les problèmes clés de notre époque ne pouvaient être réglés qu’en coopération avec la Russie.

« L’expérience montre qu’il vaut mieux être ami qu’ennemi avec les Russes », conclut Hoffmann.

(source)

 

16:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

04/05/2015

[Assawra] Hollande à Doha pour la signature officielle du contra t Rafale

The good choice ! (sic)
 
From: Al Faraby
Sent: Monday, May 4, 2015 5:31 PM
 
Subject: [Assawra] Hollande à Doha pour la signature officielle du contrat Rafale
 
Hollande à Doha pour la signature officielle du contrat Rafale
http://assawra.blogspot.fr/2015/05/hollande-doha-pour-la-...



"Résister à l'occupation, c'est vivre libre"
http://assawra.blogspot.fr/
Dédié à l'Intifada...
---
 
Un marchand de canons "socialiste" français fait son marché et ses courses à Doha: il vend des "Rafales" destinés à protéger la "démocratie" quatari  et lutter contre la Finance internationale...
 
lundi 4 mai 2015
 
Hollande à Doha pour la signature officielle du contrat Rafale
 
Un contrat de vente de 24 avions de combat Rafale au Qatar a été signé officiellement lundi à Doha en présence du président français François Hollande et de l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani. Le contrat, d'une valeur de 6,3 milliards d'euros, a été signé par le PDG de Dassault Aviation Éric Trappier et, pour l'État du Qatar, par le général Ahmad al-Malki, qui a supervisé les négociations sur cette acquisition. Un accord distinct a été signé par le général Malki et Antoine Bouvier, PDG de MBDA, le fabricant européen de missiles qui fournit l'armement du Rafale.
"Good choice" ("Bon choix"), a lancé en anglais le président Hollande à l'adresse du général qatari lors de la cérémonie de signature. Un autre accord, confidentiel et d'État à État, portant sur la formation de 36 pilotes et d'une centaine de mécaniciens, mais traitant aussi d'autres questions comme l'instruction d'officiers de renseignement, a été signé dans la foulée par le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian et son homologue qatari, le général Hamad ben Ali Al-Attiyah. Éric Trappier a dit que cette cérémonie était "une satisfaction pour Dassault, une grande satisfaction pour l'équipe de France" et "le résultat d'un gros travail d'équipe".
Il s'agit du troisième contrat de vente du Rafale à l'étranger, après l'Égypte (24 appareils, annoncé en février) et l'Inde (36, annoncé en avril). Jean-Yves Le Drian était en outre dimanche aux Émirats arabes unis où il a également discuté de l'avion de combat français. Sur les 24 Rafale destinés au Qatar, 6 seront livrés en version biplace et 18 en version monoplace. Selon Éric Trappier, le Qatar a pris une option pour 12 avions de combat supplémentaires.
Le président français s'envolera dans l'après-midi pour l'Arabie saoudite, où il s'entretiendra dans la soirée avec le roi Salmane. François Hollande sera ainsi le premier chef d'État occidental reçu à Riyad depuis le vaste remaniement annoncé mercredi à la tête du royaume, premier exportateur mondial de brut. Le roi Salmane a fait de l'un de ses neveux, Mohammed ben Nayef, le nouveau prince héritier, et de l'un de ses fils, le prince Mohammed ben Salmane, le futur prince héritier, second dans l'ordre de succession, tandis que l'actuel ambassadeur saoudien à Washington, Adel al-Jubeir, prend la responsabilité de la diplomatie de son pays.
Une déclaration commune franco-saoudienne portant sur une "feuille de route" politique, économique, stratégique et militaire sera signée à l'occasion de cette visite, indique-t-on à l'Élysée. Mardi matin, François Hollande devrait s'entretenir aussi avec l'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri. Puis il sera l'hôte d'un sommet extraordinaire du CCG qui réunit l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis, Oman, le Koweït et le Qatar.
À l'ordre du jour de cette rencontre : le programme nucléaire de l'Iran, grand rival chiite des monarchies sunnites du Golfe, la lutte contre le groupe État islamique en Irak et en Syrie et le Yémen. À l'exception du sultanat d'Oman, toutes les monarchies du Golfe participent à la coalition qui mène depuis le 26 mars des raids aériens au Yémen sous la conduite de Riyad pour empêcher une rébellion chiite de prendre le contrôle de l'ensemble de ce pays frontalier de l'Arabie saoudite.
Hôte du CCG, le président français brûle quelque peu la politesse à son homologue américain Barack Obama, qui recevra ses dirigeants à la mi-mai à la Maison-Blanche et à Camp David pour tenter de les rassurer sur l'accord-cadre conclu début avril avec l'Iran à propos de son programme nucléaire, soupçonné par les Occidentaux de dissimuler des finalités militaires.
La visite de François Hollande, ajoute son entourage, est susceptible de "s'inscrire dans une possible nouvelle ère" si cet accord-cadre débouche sur un accord final fin juin avec Téhéran. L'Arabie saoudite est également très méfiante à l'égard de l'Iran, redoutant que ce pays n'encourage la prolifération nucléaire dans la région. Elle accuse en outre Téhéran de soutenir les rebelles chiites houthis au Yémen.
 
(04-05-2015 - Avec les agences de presse)


 

20:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |