26/03/2015

Révolution au Yémen - Ces crimes saoudiens, américains et israéliens ne nous abattront pas !

 
 
Sent: Thursday, March 26, 2015 5:47 PM
 
Subject: Révolution au Yémen - Ces crimes saoudiens, américains et israéliens ne nous abattront pas !
 
Révolution au Yémen - 26 mars 2015
 
 
Ces crimes saoudiens, américains et israéliens ne nous abattront pas !
 
 
    Bonjour à toutes et à tous,

Hier, le dictateur du Yémen au service de l'impérialisme américano-sioniste a dû s'enfuir face à la révolution yéménite. Entre parenthèse, on n'a de cesse de nous dire que cette révolution est faite par les chiites. C'est faux. J'ai entendu il y a un ou deux ans un Yéménite à C dans l'air soffusquant que l'on dise cela. Lui, il a dit et redit que la révolution au Yémen était faite par les pauvres, dont en particulier des chiites, mais il y a aussi des sunnites.

Cependant, on connaît le "défaut" de l'impérialisme occidental qui fait exprès d'« analyser » les événements de façon ethnique afin de diviser selon la "race" pour mieux régner. Ce même impérialisme qui ose simultanément prétendre se battre contre le racisme. Notez bien qu'il parle toujours de se battre « contre le racisme et l'antisémitisme », afin que l'on sente bien que le racisme contre les Juifs est plus grave que les autres racismes, puisque selon les prétentions du sionisme : « Les Juifs sont le peuple élu » ! Alors, QUI est raciste ?

Donc, la propagande bourgeoise de l'impérialisme américain prétend qu'au Yémen, il y a lutte entre les sunnites et les chiites. Et donne raison aux sunnites, puisqu'en ce moment, l'Occident fait semblant de s'allier aux sunnites pour combattre l'antisioniste chiite Bachar el-Assad en Syrie, de la même façon qu'il avait fait semblant de s'allier aux chiites en 2003 pour combattre l'antisioniste sunnite Saddam Hussein.

Au Yémen, il ne s'agit donc pas d'une guéguerre raciste entre sunnites d'un côté et chiites de l'autre, mais d'une révolution des pauvres contre l'exploitation de l'homme par l'homme et donc aussi contre l'impérialisme qui domine la région. C'est-à-dire contre l'impérialisme américano-sioniste, dont l'Arabie Séoudite n'est qu'une société écran et un réservoir de mercenaires.

Donc, comme hier le dictateur Hadi du Yémen a dû s'enfuir ; aujourd'hui, les révolutionnaires et les civils yéménites ont été fort méchamment bombardés par l'aviation impérialiste.

    Bien à vous,
    do
    26 mars 2015
    http://mai68.org/spip

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article8656

 

 

 

19:50 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

19/03/2015

Le boom de l'industrie de guerre

 
 
From: Nicolas
Sent: Thursday, March 19, 2015 9:49 PM
 
Subject: Le boom de l'industrie de guerre
 

Le boom de l’industrie de guerre

Mondialisation.ca, 17 mars 2015
 
070824-F-5957S-367

Le commerce international d’armements a grossi en volume de 16% en cinq ans et continuera à augmenter : les données diffusées par le Sipri le 16 mars 2015 le confirment. Les principaux exportateurs restent les Etats-Unis (avec 31% de l’export mondial), suivis par la Russie (27%), la Chine (passée du sixième au troisième rang avec 5%), et par Allemagne, France, Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Ukraine et Israël. L’Italie -dont l’export militaire a augmenté de plus de 30% en cinq ans et augmentera ultérieurement grâce à la reconversion de Finmeccanica du civil au militaire- est ainsi le huitième exportateur mondial d’armements, qui fournit surtout les Emirats Arabes Unis, l’Inde et la Turquie. Les principaux importateurs mondiaux sont : Inde, Arabie Saoudite, Chine, Emirats Arabes Unis, Pakistan, Australie, Turquie, Etats-Unis (qui importent des armements allemands, britanniques et canadiens). Forte augmentation de l’import militaire des monarchies du Golfe (71% en cinq ans) et du Moyen-Orient en général (54%), et de celui de l’Afrique (45%). Personne ne connaît cependant le volume réel et la valeur des transferts internationaux d’armes, dont beaucoup ont lieu sur la base de transactions politiques. Le tout sous le paravent du Traité sur le commerce d’armements, lancé solennellement par l’Onu il y a deux ans. Ceci n’est que la pointe de l’iceberg de la production d’armements, pour la majeure partie destinée aux forces armées des pays producteurs. En tête les Etats-Unis, qui attribuent (si l’on s’en tient aux seuls chiffres du budget du Pentagone) environ 95 milliards de dollars annuels pour l’acquisition d’armements : une énorme quantité d’argent public qui, reversée dans les caisses des plus grandes industries de guerre étasuniennes (Lockheed-Martin, Boeing, Raytheon, Northrop Grumman, General Dynamics, United Technologies), leur permet de se placer aux plus hauts rangs de l’échelle mondiale.

Comme le business des armes augmente au fur et à mesure que croissent les tensions et les guerres, l’explosion de la crise ukrainienne et la confrontation Otan/Russie ultérieure ont représenté une chance pour les gros actionnaires des industries de guère étasuniennes et européennes.

Dans la manoeuvre Otan qui se déroule ce mois-ci en Pologne, les Etats-Unis déploieront une batterie de missiles Patriot « comme dissuasion à l’agression sur le flanc oriental ». En réalité surtout parce que la Pologne doit décider dans l’année si elle achète les missiles Patriot, produits par l’étasunien Raytheon, ou ceux analogues du consortium franco-italien Eurosam : une affaire de 8 milliards de dollars, dans le cadre d’une attribution de 42 milliards (presque 40 milliards d’euros) décidée par Varsovie pour potentialiser ses forces armées. La Pologne entend aussi acheter trois nouveaux sous-marins d’attaque, en les armant de missiles de croisière (à double capacité conventionnelle et nucléaire) fournis par Raytheon ou par le français Dcns.

Même business en Ukraine : Washington a annoncé une nouvelle fourniture à Kiev, d’une valeur de 75 millions de dollars, de matériels militaires « non létaux », parmi lesquels des centaines de blindés « non armés » qui peuvent être facilement armés avec des systèmes produits en Ukraine ou importés. Poroshenko  a annoncé, le 13 mars, que le gouvernement de Kiev a signé des contrats pour importer des « armes létales » de 11 pays de l’Union européenne, dont certainement l’Italie.

En pleine activité aussi les industries de guerre russe et chinoise. Pour contrebalancer la force navale étasunienne, qui dispose d’environ 300 navires de guerre dont 10 porte-avions, la Russie est en train de construire simultanément quatre sous-marins nucléaires et la Chine se dote d’un second porte-avions produit nationalement.

Ainsi le monde fabrique-t-il les instruments de sa destruction.

Manlio Dinucci

Edition de mardi 17 mars 2015 de il manifesto

http://ilmanifesto.info/il-boom-dellindustria-bellica/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Copyright © 2015 Mondialisation.ca

23:02 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

17/03/2015

Communiqué du Collectif communiste Polex

Sous la houlette du pouvoir hollandiste, allié du pouvoir fasciste de Kiev... !
 
From: POLEX Rouge
Sent: Tuesday, March 17, 2015 7:43 PM
 
Subject: Communiqué du Collectif communiste Polex
 

Communiqué du Collectif communiste Polex

 

Le 14 mars à Paris, a l'initiative de la Mairie PS de la capitale, a eu lieu une manifestation « contre les tyrannies de Bachar El Assad et de Daech ». Cet amalgame honteux des pires criminels intégristes (qui furent longtemps soutenus par l'Occident, et le sont parfois encore) et du gouvernement légal de Syrie qui les combat depuis des années est un appel déguisé à l'intervention militaire occidentale, prônée par les Faucons imperialistes de Washington et de Paris. Cette initiative lamentable de bêtise politique ou d'hypocrisie a été soutenue par un ensemble de partis politiques de « Gauche » (PS, PCF, PG, NPA) et d'organisations syndicales (SNESUP, CGT, SUD, UNEF).

Ce soutien déguisé à l'impérialisme le plus brutal dans le cadre d'une « Union Sacrée » aussi détestable que celle qui a conduit aux massacres européens de 1914/18, déshonore ses auteurs : les mêmes qui en janvier 2015 eurent le culot de faire précéder les manifestants « je suis Charlie » par le Fasciste Israélien Lieberman, qui vient de proclamer que la bonne façon de traiter les Palestiniens opposés à l'autorité coloniale était de « les décapiter a la hache ».

Aucun prétexte « humanitaire » ne justifie qu'on soutienne les manœuvres guerrières imperialistes.

  Paris, 17 mars 2015

 



Communiqué_ Polex_170315.pdf

21:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

12/03/2015

Les Etats-Unis ont exigé que le Vietnam ferme l'aérodrome de Cam Ranh aux bombardiers russes

Si les autorités vietnamiennes acceptent ce chantage ricain contre les Russes, c’ est qu’ elles ont oublié les 3.000.000 de victimes vietnamiennes tombées dans la lutte contre les agresseurs yankees contre leur propre pays, ...
RoRo
 
 
From: Nicolas
Sent: Wednesday, March 11, 2015 9:22 PM
 
Subject: Les Etats-Unis ont exigé que le Vietnam ferme l'aérodrome de Cam Ranh aux bombardiers russes
 
Défense
18:57 11.03.2015(mis à jour 19:20 11.03.2015)
2217437
Les Etats-Unis ont exigé que le Vietnam ferme l'aérodrome de Cam Ranh aux bombardiers russes patrouillant dans l'espace aérien près de l'île de Guam.

Les Etats-Unis ont demandé au Vietnam d'interdire à la Russie d'utiliser l'ancienne base aérienne américaine de Cam Ranh pour ravitailler les bombardiers porteurs d'armes nucléaires, a annoncé un responsable du département d'Etat américain à l'agence Reuters.

 
"Nous avons demandé aux autorités vietnamiennes de garantir que la Russie ne pourra plus utiliser son accès à la baie de Cam Ranh pour exercer des activités susceptibles d'accentuer la tension dans la région", indique l'agence.

Le commandant de l'armée américaine du Pacifique, le général Vincent Brooks, a déclaré à l'agence que des bombardiers russes effectuaient des "vols provocateurs", y compris autour de l'île de Guam qui abrite une importante base aérienne américaine. Selon M. Brooks, les bombardiers russes évoluant autour de Guam sont réapprovisionnés en vol par des avions-ravitailleurs russes décollant de l'aérodrome de Cam Ranh.

Cet aérodrome a été construit par des militaires américains pendant la guerre du Vietnam en tant qu'élément constitutif de la base de Cam Ranh. Après la guerre, il a été utilisé de 1979 à 2002 par les forces aériennes de l'URSS et de la Russie.

En 2004, une partie de la base a été rénovée pour accueillir un aéroport civil. Depuis décembre 2009, ce dernier reçoit des vols internationaux.

14:00 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

03/03/2015

Ukraine - Histoire de la division SS Das Reich dont s'inspirent les actuels nazis de Kiev - vidéo 88'43

Oui, aujourd’ hui, les adorateurs-propagandistes de la Division SS Das Reich continuent leurs oeuvres en UKRAINE aux côtés du gouvernement fasciste de KIEV. Les Français, Hollande, Valls, Fabius en tête, devraient se souvenir: c’ est eux qui ont détruit ORADOUR (en France occupée), ... Ils ont repris l’ uniforme, ... Leurs buts construire la nouvelle Europe ricanisée, otanisée, capitaliste et l’ étendre toujours plus à l’ Est... Poutine, qu’ on l’ aime ou non, a compris cette répétition de l’ Histoire !
 
RoRo
 
 
 
 
Sent: Tuesday, March 3, 2015 6:43 AM
 
Subject: Ukraine - Histoire de la division SS Das Reich dont s'inspirent les actuels nazis de Kiev - vidéo 88'43
 
Ukraine - Histoire de la division SS Das Reich
dont s'inspirent les actuels nazis de Kiev - vidéo 88'43 :
 
 
(Enregistré sur France 3 le 2 mars 2015 à 20h52)
 
 
    Bonjour à toutes et à tous,
 
La division Das Reich est la division SS qui a commis Oradour !
 
Le symbole de Das Reich, la Rune du loup, est utilisé par les militaires de Kiev en Ukraine pour combattre les communistes du Donbass à l'est de l'Ukraine.
 
La division Das Reich n'a pas commis des exactions seulement en France, elle a commis plusieurs Oradours aussi en Ukraine, où elle a inspiré Stepan Bandera, le chef ukrainien de la milice locale. La milice, ce sont les collabos des nazis organisés en armée combattante. Le drapeau rouge et noir, en Ukraine, ce n'est pas le drapeau anarchiste. C'est le drapeau des nazis ukainiens. Drapeau qui est apparu bien souvent sur la place Maïdan à Kiev ces derniers temps. Parfois, avec le portrait de Stepan Bandera.
 
C'est ça qu'aujourd'hui nos gouvernements occidentaux soutiennent sans honte ! C'est ça que les soldats anglais vont aller soutenir militairement en Ukraine !
 
Dans l'article, vous aurez la très importante vidéo France 3 sur la division Das Reich, ainsi que quelques photos en guise de preuves que Kiev est actuellement dirigé par les descendants spirituels de la division Das Reich :
 
 
 
    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org/spip
 
 
 
Ukraine - Les européistes veulent financer l'Ordre Nouveau à Kiev, mais les Français refusent de financer les nazis ! (vidéos)
 
L'article est constitué avant tout de vidéos pour se souvenir et pour prouver que, parfois, des "journalistes" de télé ont osé être de vrais journalistes au lieu d'être ce que le pouvoir leur demande d'être, c'est-à-dire des journaputes. En effet, pendant un jour ou deux, ils ont osé dénoncer que le nouveau pouvoir à Kiev est tenu par les nazis :
 
 
Les symboles SS revisités en Ukraine par les mercenaires de l'impérialisme occidental nazi (vidéo 42'') :
 
 
Ukraine - Comme Daech, les nazis de Kiev égorgent leurs victimes ! normal ils sont formés eux aussi par la CIA (vidéo 1'46) :
 
 
 
 

 

18:06 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | | |