06/06/2011

19/04/2011: Libye:l'héritier du trône prêt pour le retour

 
 
 
Sent: Friday, April 29, 2011 6:48 PM
Subject: Libye:l'héritier du trône prêt pour le retour
 

 

N°192 Semaine du 18 au 24 avril 2011

Libye  : L’héritier du trône prêt pour le retour

* Interview dans le journal parisien gratuit « Métro » du prince el-Senoussi, héritier du trône de Libye, neveu du roi Idriss destitué en 1969, rencontré dans sa maison à Londres.

Question : Quand allez vous retourner en Libye ?

Réponse : Je rencontre des leaders pour parler de l’avenir du pays, et je dois m’assurer que je serai en sécurité, certaines zones sont toujours contrôlées par Kadhafi.

Question : Comment envisagez-vous votre rôle ?

Réponse : Ma famille a longtemps pris soin du peuple libyen et je veux en faire autant.

Il attend que la France et l’OTAN lui libèrent la place. Après pourvu qu’il remette la main sur le pays et ses richesses peu importe la forme. Les impérialistes peuvent compter sur lui.

 Un de plus qui se met à l’entière disposition du capital.

*A. Juppé Ministre des affaires étrangères déclare à la sortie du Conseil des Ministres: « Pendant trente ans, on a privilégié la stabilité Ben Ali, Moubarak, Kadhafi. Aujourd’hui, le président Nicolas Sarkozy nous disait : « le maximum d’acceptation politique c’est dix ans  ». Tout est dit.

L’alternance ! Refrain bien connu en France. Si le peuple est las, on change de pouvoir pourvu que tout continue comme avant. Kadhafi est usé, qu’à cela ne tienne, au suivant !

Rien a voir avec les aspirations du peuple libyen qui lui, paie chaque jour de sa vie le prix de cette guerre.

Le leader des « rebelles » libyen Moustapha Abdjeljalil, lors d’un dîner dans un très chic hôtel parisien organisé par Bernard Henri Lévy ( encore lui !) a invité Sarkozy à venir à Benghazi. On dit que celui-ci aurait accepté et se rendrait en Libye accompagné de son conseiller spécial Bernard Henri Lévy !

Non, les  guerres impérialistes même baptisées « humanitaires » ne sont pas faites pour venir au secours des peuples, elles sont faites pour imposer les intérêts capitalistes. Les peuples ne peuvent compter que sur leur lutte pour faire reculer leurs oppresseurs.

Envoyer

 

site communistes

 

13:34 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.