06/06/2011

18/03/2011: Communiqué de presse :: Le PTB s’oppose à une interv ention militaire en Lybie

 
Communiqué de presse :: Le PTB s’oppose à une intervention militaire en Lybie
BELGIQUE:
Le PTB s’oppose catégoriquement à toute intervention militaire occidentale en Lybie. Selon Peter Mertens, président du parti, « cette ″no-fly-zone″ (zone d’exclusion aérienne) est en réalité une ″oil-control-zone″ (zone de contrôle pétrolier) ».
 
webmaster
 
 
« L’instauration d’une no-fly-zone au-dessus de la Lybie, accompagnée de bombardements ″dirigés″, équivaut, ni plus ni moins, à un guerre d’agression contre le pays, déclare Peter Mertens, président du PTB. Jamais aucune no-fly-zone n’a été mise en place, que ce soit à l’encontre des bombardements au phosphore israéliens sur Gaza, ou contre la répression brutale au Bahreïn, avec l’aide de l’Arabie Saoudite. Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France font deux poids deux mesures. Ils ont soutenu durant des années des dictateurs comme Ben Ali et Moubarak, et soutiennent encore la dictature en Arabie Saoudite. Ils ne nous ressortent le jargon humanitaire que lorsque leur mainmise sur le pétrole est menacée. C’est plus qu’hypocrite. Ce n’est bien entendu pas un hasard si les forces militaires interviennent en Lybie, un pays possédant 3,5% des réserves pétrolières mondiales. La no-fly-zone est en réalité une zone de contrôle pétrolier géostratégique. »
 
 
 
La Chine, la Russie, l’Inde, le Brésil et l’Allemagne se sont abstenus lors du vote qui s’est tenu au Conseil de sécurité des Nations Unies, concernant l’instauration de la no-fly-zone au-dessus de la Lybie.
 
Le PTB soutient les exigences et les actions du peuple libyen, pour le respect de ses droits démocratiques et sociaux, et condamne la répression et les crimes de guerre du régime de Kadhafi. Mais comment devons-nous réagir ? « La guerre et l’occupation en Irak et en Afghanistan ont démontré que les interventions militaires ne s’avéraient jamais ″humanitaires″, faisaient un nombre incalculable de victimes parmi les civils et, enfin, semblaient motivées par des intérêts économiques et géostratégiques, affirme Peter Mertens. Aucun peuple dans le monde ne doit sa libération aux bombardements de l’OTAN. »
 
« Les gouvernements de Washington, Londres ou Paris, ne luttent pas pour le peuple libyen, tout comme ils n’agissaient pas dans l’intérêt des peuples du Bahreïn, d’Arabie Saoudite ou de Palestine. Ils bataillent pour le contrôle de l’or noir libyen. Le PTB soutient toutes les forces progressistes de Tunisie, d’Égypte, de Lybie et du monde arabe pour parvenir à leur libération », conclut Peter Mertens.
 
Le PTB se mobilise pleinement en vue de la manifestation du dimanche 20 mars à 14h, à la Gare du Nord à Bruxelles. Cette manifestation est organisée en solidarité avec les peuples du monde arabe, et en opposition à toute intervention étrangère.
 
Service de presse du PTB
 
 
 

12:44 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.